Soutien de Serge Méry au Printemps spinassien

Par Pierre Franklin Tavares|10 février 2020|Actualités, Ma ville : Épinay 93, Municipales 2020

Après notre talentueux député Éric Coquerel, puis notre lumineuse ex-députée européenne Marie-Christine Vergiat, un troisième ténor de la vie politique nationale nous apporte son soutien : Serge Méry.

Pour mémoire, en 1971, premier secrétaire de la section socialiste d’Épinay, Serge Méry, co-organise avec Gilbert Bonnemaison, maire de la Ville, le célèbre Congrès d’Épinay autour de François Mitterrand, Jean-Luc Mélenchon et Jean-Pierre Chevènement.

Il sera plus tard maire-adjoint à Épinay, conseiller général, conseiller régional et vice-président du Conseil régional d’Île-de-France. C’est à lui que nous devons l’arrivée du Tramway à Épinay (T8), même si d’autres tentent de s’en accaparer le bénéfice. Par son expérience d’élu à la Région et sa connaissance technique des dossiers de transport interurbain, Serge Méry facilitera l’étude et la réalisation des projets de transport indiqués dans notre programme :

Le prolongement des lignes de tramway T8 et T11 vers Asnières/Gennevilliers et Sartrouville, pour assurer à terme des correspondances directes avec le RER A, le T2 et la future ligne 15 du Grand Paris Express.

✓ La mobilisation de tous les acteurs pour revoir le tracé de la future ligne 18 du Grand Paris Express afin de desservir Épinay et les villes voisines.

Serge Méry a toujours inscrit son action à gauche, dans la filiation de Jules Guesde.

Désormais un des grands responsables de Générations solidaires fondé par Benoît Hamon, il est venu de Montpellier nous apporter son soutien lors de notre première réunion publique, le 6 février 2020, à L’Espace culturel. Tous ont retenu ces deux interventions fortes :

« 18 ans de droite à Épinay ont tué le lien social et le dynamisme de la ville. Il est temps que cela cesse. Épinay mérite mieux. Épinay mérite une gauche juste et forte. La gauche incarnée par Pierre Tavares », avant d’ajouter : « Donnons un signe à ce gouvernement [celui de Marcon] ! Donnons un signe à Hervé Chevreau [maire de droite sortant] ! ».

Par ses mots et son engagement toujours intense pour notre ville, Serge Méry s’est engagé avec force pour la victoire. À ses côtés se tenait Pierre Méry, son fils qui est également le petit-fils de Gilbert Bonnemaison, un maire dont le sens de la justice reste encore dans la mémoire de nombreux habitants nostalgiques et dont le seul nom a suscité une vive émotion dans la salle.

Au reste, et comment ne pas le dire et s’en réjouir, Pierre Méry a rejoint la liste Printemps spinassien dans laquelle il occupera la 43ème place. La gauche se reconstruit à Épinay, entre mémoire et fidélité !

Partager cet article: