Pour l’anniversaire de Philomène

lundi 

30 mai 2016 à 13:12

.

Olphy,

Tu es mon matin de Carnaval
Comme je suis ton Chariot de feu

Ô ma bacchante
Et moi ton corybante

L’amour s’épuise à se renouveller entre nous et nos extases saluent le Ciel.

Ce qui dans la fuite du matin demeure
Cela est le secret du Soir, feuille verte.

© 2013 Pierre F. Tavares / Crédits