Les tontons flingueurs, Le professionnel… Des films spinassiens !

Par , le 

mercredi 

27 novembre 2013 à 07:54

.

Georges Lautner (D.R.)

La disparition de Georges Lautner (1926-2013) est une grande perte pour le cinéma français, et pour tous les amateurs du septième art.

Rentré dans le monde du cinéma par la petite porte, comme décorateur, projectionniste, il devient assistant-réalisateur de Sacha Guitry pour Le Trésor de Cantenac en 1949, mais sa carrière de réalisateur décolle vraiment pour le grand public dans les années 1960 avec Le monocle noir (1961), Les tontons flingueurs (1963), et d’autres comédies à succès comme Les barbouzes (1964) et Ne nous fâchons pas (1966), la plupart du temps en collaboration avec Michel Audiard pour les dialogues.

Affiche du Professionnel (1981) (D.R.)

Affiche du Professionnel (1981) (D.R.)

Lino Ventura, Bernard Blier, Jean Gabin, Mireille Darc, Jean Yanne, Coluche, Alain Delon, Pierre Richard, Miou-Miou, Jean-Pierre Marielle… La liste des acteurs qui auront tourné sous la direction de Georges Lautner a des allures de Panthéon. Mais la dernière partie de la carrière du réalisateur fut surtout celle de la collaboration avec Jean-Paul Belmondo, depuis les immenses succès du Guignolo (1980) et Le professionnel (1981) jusqu’à son dernier film, L’inconnu dans la maison, sorti en 1992, en passant par Joyeuses Pâques (1984).

La mort de Lautner attriste aussi toute la ville d’Épinay-sur-Seine, capitale française du cinéma, dont les studios avaient accueilli le tournage de nombreux de ses films, notamment ses plus grands succès Les tontons flingueurs et Le professionnel. Georges Lautner mérite un hommage spinassien, lui qui a su démontrer qu’il est possible de faire un cinéma d’auteur, exigeant, et qui n’en reste pas moins, par essence, un cinéma populaire, qu’on ne se lasse jamais de revoir.

Georges Lautner sur le tournage des Tontons flingueurs (1963). (Source Maurice Fellous / AFCinéma)

© 2013 Pierre F. Tavares / Crédits