Quel avenir pour les studios d’Épinay ?

Par , le 

jeudi 

27 juin 2013 à 18:59

.

Studios Épinay-sur-Seine en 1931 (D.R)

Studios Épinay-sur-Seine en 1931 (D.R)

Alors qu’en 2007 le centenaire d’Éclair avait fait l’objet d’importantes célébrations, celui des studios du 10, rue du Mont, créés en juin 1913 par le producteur Joseph Menchen, puis repris en 1914 par Charles Jourjon, est étrangement passé sous silence.

Il faut dire que depuis quelques années, la situation de l’industrie cinématographique à Épinay s’est singulièrement fragilisée. Après un plan social chez Éclair en 2009, puis la revente des studios au groupe TSF, c’est l’ouverture fin 2012 de la Cité du cinéma portée par Luc Besson à Saint-Denis qui inquiète. Site moderne, plus proche de Paris, et regroupant diverses activités dont deux écoles de cinéma, la cité de Saint-Denis est un concurrent direct pour Épinay.

Haneke recevant l'Oscar du meilleur film étranger en 2013

Haneke recevant l’Oscar du meilleur film étranger en 2013 (D.R)

Face à cela, le silence de la mairie ressemble à un abandon. C’est pourtant la fonction première des élus que de tout faire pour préserver l’activité économique de la ville, surtout s’agissant d’une activité si symbolique, au rayonnement international ! Il y a peu encore, 80 % des films et séries télévisées en France étaient tournés à Épinay. Parmi les derniers-nés des studios de la rue du Mont, on compte ainsi Amour de Michael Haneke (récent Oscar du film étranger en février dernier) ou encore L’écume des jours de Michel Gondry.

Qu’en sera-t-il demain ? Quels projets, quelles évolutions, quels investissements, quelles synergies nouvelles viendront garantir la pérennité de studios qui font la fierté des Spinassiens ? Épinay mérite des élus plus imaginatifs, et surtout plus impliqués sur ces enjeux cruciaux !

© 2013 Pierre F. Tavares / Crédits